Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 09:15
Rue du Vaucluse : "Fermé pour cause de bêtise" !!!

L'intelligence n'est déjà pas la première qualité qui vient à l'esprit des citoyens quand on leur demande de qualifier leurs hommes et femmes politiques et ce n'est pas la dernière initiative de la Maire des Ulis qui va inverser la tendance.

Côté Mondétour

Côté Mondétour

La mairie des Ulis vient de fermer le passage entre la rue du Vaucluse (côté Ulis) et l'allée Alfred Pohu (côté Mondétour).

La raison de cette fermeture ? Faire pression sur la mairie d'Orsay pour ouvrir les rues de Mondétour à la circulation automobile.

 

En clair on ferme aux piétons pour demander l'ouverture aux voitures, logique, non ?

 

Côté Ulis

Côté Ulis

Outre le fait qu'il est navrant de voir une élue (par ailleurs conseillère départementale et Vice présidente à la communauté d'agglomération en charge de "la politique de la ville" !!!) se comporter comme une enfant de 7 ans, il est bon de rappeler une énième fois que la fermeture des rues de Mondétour est uniquement demandée par les riverains pour des raisons de sécurité.

 

Les habitants de Mondétour ne veulent pas fermer leur quartier aux habitants des Ulis mais éviter que les rues du quartier se transforment en axes routiers.

Preuve en est que le passage piéton désormais fermé était notamment emprunté par des familles des Ulis pour emmener leurs enfants à l'école de la Queue d'Oiseau.

 

Pas certain que les Ulissiens apprécient, comme en témoigne l'arrachage, côté Ulis, de la note d'information expliquant aux riverains pourquoi la mairie avait décidé de fermer le passage.

Rue du Vaucluse : "Fermé pour cause de bêtise" !!!

Reste à savoir si la décision de fermer le passage est légale.

 

En effet, selon l'article L2212-2 du code des collectivités territoriales :

"La police municipale a pour objet d'assurer  (...)  tout ce qui intéresse la sûreté et la commodité du passage dans les rues (...) et de réprimer (tout ce qui est)  objet de nature à nuire, en quelque manière que ce soit, à la sûreté ou à la commodité du passage ou à la propreté des voies susmentionnées".

 

Voilà pour les habitants des Ulis qui voudraient saisir le Tribunal Administratif pour faire invalider la décision de leur Maire.

 

Dernière minute : Article dans "le Parisien"

Mise à jour du 2 septembre

Depuis jeudi la fermeture de la rue du Vaucluse a créé un véritable buzz local. Mis en ligne vendredi matin, l'article que vous êtes en train de lire a, dans les premières douze heures, été consulté par 387 personnes différentes.

Il a donné lieu à de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux et nous a valu également plusieurs courriels dont un venant d'un habitant du quartier Lubéron-Vaucluse, furieux de la décision prise par son maire.

 

De son côté la mairie des Ulis justifie son opération. Vous pouvez découvrir ses arguments en cliquant sur le lien suivant :

En lisant les propos tenus plusieurs points nous interpellent :

 

- Dans un courrier daté du 17 juillet dernier et adressé au maire d'Orsay, la maire des Ulis demande "l'ouverture à la circulation automobile de la rue du Vaucluse entre les Ulis et Orsay".

Sur son site officiel, la mairie des Ulis réclame l'ouverture d'une voie au minimum en précisant "celle qui n'aurait pas ou très peu d'incidence sur la circulation".

 

Qu'est-ce qui lui permet d'affirmer que l'ouverture de la rue du Vaucluse n'aurait pas ou très peu d'incidence sur la circulation

Sur quelles études précises se base ce postulat ?

(De combien de voitures le trafic actuel serait-il augmenté ? Sur quels créneaux horaires?... )

- La mairie des Ulis explique qu'elle a bien conscience qu'en fermant la rue du Vaucluse, elle gêne l'accès de ses administrés pour rejoindre l'école de la queue d'oiseau et le collège de Mondétour.

Comment, en faisant peser une nuisance préjudiciable avant tout pour ses propres administrés, et en particulier pour des enfants, la mairie des Ulis peut-elle espérer "compter sur la compréhension des habitants de Mondétour" ? 

 

- Dans le climat de tension généré par la fermeture de la rue du Vaucluse, la tenue d'un conseil inter quartier commun, ne risque-t-elle pas d'aboutir à la montée d'une population contre une autre, sachant que viendront en priorité à cette réunion toutes les personnes qui ont un avis radicalisé sur le sujet ?

 

 

Mais surtout, pour nous, le principal souci :

 

- Dans cette guéguerre entre maires de deux bords politiques différents, à aucun moment il n'est question de demander leur avis aux personnes concernées, c'est à dire les habitants de Mondétour quant à l'ouverture d'une de leurs rues aux automobilistes et à ceux des quartiers Vaucluse et Lubéron quant à la fermeture de la rue du Vaucluse aux piétons.

 

La maire des Ulis reproche au Maire d'Orsay de ne pas vouloir dialoguer avec elle.

Le maire d'Orsay dit qu'il va faire un "courrier à tous les habitants pour indiquer que nous aimons les Ulis".

Aucun des deux ne fait de proposition pour savoir ce qu'en pensent leurs administrés.

Rue du Vaucluse : "Fermé pour cause de bêtise" !!!
Rue du Vaucluse : "Fermé pour cause de bêtise" !!!

Ce que nous proposons

 

- Parce qu'il est temps d'en finir une bonne fois pour toute avec ce serpent de mer,

 

- Parce qu'il est temps de savoir précisément ce qu'en pensent les habitants de Mondétour,

 

- Parce qu'il est temps de savoir combien sont pour ou contre l'ouverture d'une ou plusieurs de leurs rues à un trafic automobile plus dense,

 

- Parce qu'il est temps de savoir, pour ceux qui sont contre l'ouverture des rues de Mondétour, s'ils le sont uniquement pour des raisons de sécurité routière ou, comme le leur reprochent leurs détracteurs, pour des raisons financières voire pour se protéger d'une population qu'ils ne veulent pas fréquenter

 

- Parce qu'il est temps que les politiques portent la parole de leur population et que la population n'ait plus à subir les décisions que prennent les politiques en leur nom,

 

Nous invitons tous les habitants de Mondétour qui le souhaitent à nous proposer quel est, selon eux, le meilleur moyen de pouvoir recenser l'opinion de tous (pétition, questionnaire, référendum, conseil de quartier ou inter quartier, autre...).

Nous invitons les Ulissiens, habitants des quartiers Vaucluse et Lubéron à faire une démarche similaire de leur côté.  

Nous ferons très rapidement la synthèse des retours que nous recevrons pour définir le moyen d'action qui nous permettra de porter l'avis des riverains aux politiques. Et nous associerons toutes celles et ceux qui souhaitent y participer à cette démarche.

 

Et surtout, comme à notre habitude, une fois que nous connaîtrons de manière certaine et incontestable l'avis des personnes concernées, cet avis, quel qu'il soit, deviendra celui que nous défendrons désormais.

 

Parce que notre conception de la démocratie est :

Que les élus doivent être les porte-paroles des populations qu'ils représentent

et non :

Une autorité qui impose, sans concertation, ses décisions aux personnes qu'elle administre.

 

Pour Orsay en Action,

Jean-Christophe Péral

orsay91400@free.fr

06 60 93 52 22

Rue du Vaucluse : "Fermé pour cause de bêtise" !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Orsay en Action - dans Circulation Les Ulis Mondétour
commenter cet article

commentaires

Yoyo 01/09/2017 15:05

Chaque année possède son quota de cons, mais j'ai l'impression que ceux de l'année prochaine sont en avance !

FORT VERNIERE 01/09/2017 15:00

Bonjour,

Votre blog ne peut en effet pas être objectif et il est facile de jeter l'opprobre sur la décision de la maire des Ulis alors que les villes d'Orsay et de Bures privent les ulissiens de liberté de déplacement depuis de nombreuses années. Vous oubliez également de mentionner que la maire des Ulis a longtemps privilégié la voie diplomatique sans obtenir de résultat. De plus, beaucoup d'ulissiens ignoraient la non accessibilité de ces voies et pour ma part lorsque j'ai découvert seule que des rues étaient fermées, j'ai immédiatement imaginé un ghetto où les ulissiens se doivent d'être parqués. Il est inadmissible que pour le confort de riverains habitant Orsay ou Bures et afin de ne pas perdre un avantage financier sur leurs biens immobiliers, ces derniers fassent pression sur leur maire respectif. Vous ironisez sur la saisine du TA, mais vous opposez aux ulissiens ce que vous vous mettez en place. En clair : faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Merci

Orsay en Action 01/09/2017 18:34

Nous n'avons pas la même vision du problème. Pour ma part, habitant au fond du quartier de Mondétour, je suis depuis des années sensibilisé au problème de la circulation. Depuis que j'y habite, j'ai déjà assisté à 4 accidents dont un mortel. Je suis fermement pour le maintien de la fermeture des rues, non pas aux habitants des Ulis qui sont mes voisins et que je suis heureux de croiser tous les jours, mais aux AUTOMOBILISTES, qu'ils soient Orcéens, Ulissiens, Buressois ou tout ce que vous voulez. Nos rues ne sont déjà pas dimensionnées pour le trafic actuel, il serait irresponsable voire criminel de l'augmenter. Concernant le ghetto que vous évoquez, il se trouve que j'habite une petite résidence qui a la particularité d'être piétonne. Tous les matins, tous les midis, tous les débuts d'après-midi et tous les soirs, des familles des Ulis traversent ma résidence avec leurs enfants car elle est sur le trajet entre leur domicile et l'école de la queue d'oiseau. Je suis triste à l'idée qu'à partir de lundi, les enfants concernés, au lieu de traverser ma résidence, devront longer la voie des Ulis qui va du ring à Carrefour. Enfin je n'ironise absolument pas sur la saisine du TA. Je la préconise ce qui n'est absolument pas la même chose. Bien cordialement, Jean-Christophe Péral.

Prochains rendez-vous

 

 

Vendredi 6 octobre

à 8h30

 

Café l'Aquarelle, rue de Paris

(en face de la poste)

 

Venez petit-déjeuner avec nous

 

      --------------------

Petits déjeuners suivants :

 

Vendredi 03 novembre

Vendredi 1er décembre

Recherche