Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 13:22
Grand Frais ouvrira le vendredi 25 novembre

Attention, contrairement à ce qui a été annoncé dans le journal Le Parisien, c'est vendredi 25 (et non mercredi 23) que Grand Frais ouvrira finalement ses portes.

Avant de refermer ce dossier, revenons sur les arguments exposés dans la lettre du Maire et le journal Le Parisien, pour répondre aux dernières questions que chacun se pose.

1)  Un éventuel projet n’aurait pas coûté un seul euro à la ville.

 

Vrai.

 

Selon nos estimations la revente du terrain à un promoteur aurait pu, selon le nombre de logements à construire, monter jusqu'à 8 millions d'euros.

Un montant largement suffisant pour monter les projets exposés dans la demande de Déclaration d'Utilité Publique.

Un bémol cependant : le montant de l'indemnisation à verser à Grand Frais, aurait certainement rendu l'opération caduque.

 

 

2) La supérette de Mondétour

 

Serpent de mer annoncé depuis des années, nous sommes en mesure de vous livrer le document de travail, daté de janvier 2013, étudiant la faisabilité d'une supérette à Mondétour. Si effectivement la supérette sera dorénavant "très difficile à implanter" dans le quartier, peut-être qu'en l'ayant implantée plus tôt, on aurait pu anticiper un besoin que Grand Frais va finalement combler.

Cliquez sur le lien pour consulter

3)  Cette nouvelle offre commerciale fait peser un risque sur notre commerce de proximité

 

Vraisemblable.

 

L'expert en management de centre-ville que nous avons consulté au cours de notre enquête avait été formel sur ce point :

"S'il ("Grand Frais") se situe à proximité du centre-ville, l'apport est positif, car leur offre alimentaire en frais est complète et de qualité et de ce fait conforte l'offre commerciale de proximité.

S'il est en périphérie, il va impacter le commerce alimentaire indépendant et de ce fait déséquilibrer l'offre commerciale de proximité".

 

L'avenir nous dira si ces craintes se réalisent.

 

 

4)  Le trafic automobile généré par Grand Frais sera supérieur à celui de l’opération envisagée,

 

Vraisemblable

 

Si l'on s'en tient uniquement aux logements, l'opération aurait pu augmenter le trafic de 200 à 300 véhicules par jour avec un incidence plus marquée le matin, le créneau horaire des départs au travail; étant plus restreint que celui des retours.

Dans ses prévisions, Grand Frais espère accueillir 1000 clients par jour avec certainement une majorité du flux réparti sur la tranche 17h00-20h00. 

Les clients arrivant et repartant sur ce même créneau horaire, on peut estimer à 1000 entrées et sorties de véhicules sur ces trois heures.

 

Mais

 

L'opération envisagée projetait également une offre commerciale ainsi qu'une crèche et un cabinet médical qui, eux aussi, auraient généré un surcroît de circulation. 

Il est donc en fait quasiment impossible de savoir, entre les deux projets, lequel aurait généré le trafic automobile le plus dense.

 

Toujours est-il qu'il va devenir urgent de repenser le rond-point, chose que les pouvoirs publics nous promettent depuis plusieurs dizaines d'années.

5) Grand Frais s’est engagé à reverser 5 000 €, le montant des frais de procédure de la ville, au centre communal d’action sociale.

 

Vrai mais...

 

SI Grand Frais s'est bien engagé à reverser 5000 €, ce montant ne correspond pas au total des frais de procédure payés par la ville.

Selon les chiffres que nous avait fournis la mairie, ce montant correspond aux dépends versés par la commune.

Les frais d'avocat et d'huissier (un peu plus de 10 000 €) ne seront pas recouvrés.

(voir lien ci-dessous).

6) Et la DUP dans tout ça ?

 

Remis le 17 novembre, le rapport du commissaire enquêteur est soumis à un délai de carence de 15 jours durant lequel il est considéré comme provisoire et ne peux être publié.

 

Néanmoins, selon le Parisien, 590 personnes auraient consignés un avis dans les registres d'enquête publique. Ce serait une très forte participation pour une enquête de ce type, surtout sur un délai aussi court.

Les avis sont à 85% favorables à Grand Frais.

Selon nos informations, que nous mettons au conditionnel en attendant d'en avoir une confirmation écrite.

- Le commissaire enquêteur aurait rendu un avis favorable à la DUP tout en précisant qu'il reconnaissait l'installation de Grand Frais comme étant également d'utilité publique. Il proposerait donc à la mairie et à Grand Frais de trouver une solution à l'amiable.

 

- Ces conclusions auraient pu conforter la préfète si elle avait eu l'intention de rendre un avis favorable à la DUP.

 

- Comme nous l'avions envisagé les pétitions et avis groupés (une vingtaine de personnes auraient déposé des textes similaires) n'auraient été comptabilisées chacun que pour un seul avis (ce qui expliquerait que le nombre de participants ne soit que de 590). Si cette information est avérée, elle démontrerait que sans la forte participation à l'enquête publique, la DUP serait certainement allée à son terme.

 

Pour Orsay en Action,

Jean-Christophe Péral

orsay91400@free.fr

06 60 93 52 22

Grand Frais ouvrira le vendredi 25 novembre

Partager cet article

Repost 0
Published by Orsay en Action - dans Commerce - Affaires économiques

Prochains rendez-vous

 

 

Vendredi 6 octobre

à 8h30

 

Café l'Aquarelle, rue de Paris

(en face de la poste)

 

Venez petit-déjeuner avec nous

 

      --------------------

Petits déjeuners suivants :

 

Vendredi 03 novembre

Vendredi 1er décembre

Recherche