Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 19:00

On en sait désormais un peu plus sur l'issue éventuelle de la DUP  (Déclaration d'Utilité Publique) qui pourrait mener à l'expropriation de "Grand Frais".

 

Voici l'article publié dans le journal "Le Parisien" du lundi 17 octobre 2016.

(Cliquer pour ouvrir)

Le Maire donne en effet un premier indice sur le montant que la mairie sera prêt à investir en cas d'expropriation :

 

" Nous ne pourrons pas aller trop au-delà de 4 M€. Nous n’endetterons pas la ville".

 

Les 4 millions d'euros sont le prix d'acquisition du terrain qu'il faudra rembourser à "Grand Frais". Mais la société demandera également à être indemnisée pour les travaux effectués et le préjudice subi.

Il suffirait simplement que le juge des expropriations retienne le montant des travaux investis (plus de 2 millions d'euros) pour que la mairie soit obligée de renoncer à l'acquisition du terrain.

Précisions sur les propos qui me sont attribués

 

Il est toujours frustrant et réducteur de voir un entretien d'une heure résumé en quelques lignes.

Voici les précisions que je souhaite apporter.

 

- Concernant le fait que je "déplore cette bataille".

 

J'ai dit en fait que je déplorais que la mairie se soit refusée à consulter les Orcéens avant de livrer cette bataille.

 

En informant les Orcéens, dès la fermeture de "Fly", de la possibilité de préempter le terrain, en montant, en concertation avec les Orcéens, un projet pour préempter et faisant valider ensuite ce projet par un référendum, la mairie se serait assurée (ou non) du soutien de la population pour décider s'il fallait (ou non) préempter.

 

- Concernant la circulation.

 

J'ai effectivement expliqué qu'opposants et partisans du projet de la mairie évoquaient, à juste titre, les répercussions que cela aurait sur la circulation.

Manque la conclusion que j'ai livrée : il va devenir impératif, quelle que soit l'option retenue, de se pencher sur la reconstruction du "ring" que l'on nous promet depuis maintenant des (dizaines d') années.

 

- Concernant la phrase "C'est le côté tout ou rien qui dérange".

 

Je ne me souviens pas avoir prononcé cette phrase qui ne reflète en rien ma pensée.

 

J'ai en revanche déploré que la solution à l'amiable proposée par "Grand Frais" n'ait pas été retenue par la mairie. Elle proposait de permettre et la création d'un magasin répondant aux besoins actuels des habitants du quartier, et celle d'un cabinet médical répondant aux besoins futurs.

 

Il aurait juste fallu négocier avec "Grand Frais" le renoncement à la construction d'un rayon boulangerie pour ne pas mettre en péril la boulangerie "Mon détour chez Flo".

Pour Orsay en Action,

Jean-Christophe Péral

orsay91400@free.fr

06 60 93 52 22

DUP Terrain de la Cyprenne - Vers une victoire de "Grand Frais" ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cindy 15/11/2016 09:09

Bonjour grand frais va t il ouvrire ?

Orsay en Action 18/11/2016 13:59

Très prochainement.
Je pense que ce n'est plus qu'une question de jours.
http://www.orsay2014.fr/2016/11/grand-frais-la-mairie-renonce.html

Prochains rendez-vous

 

 

Vendredi 6 octobre

à 8h30

 

Café l'Aquarelle, rue de Paris

(en face de la poste)

 

Venez petit-déjeuner avec nous

 

      --------------------

Petits déjeuners suivants :

 

Vendredi 03 novembre

Vendredi 1er décembre

Recherche