Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 09:50

Pourquoi les petits commerçants s'opposent-ils à l'ouverture de "Grand Frais" ?

De "Fly" à "Grand Frais" (11) : Commerce de proximité

Depuis quelques jours les commerçants d'Orsay ont lancé une pétition contre l'implantation de "Grand Frais". 

Ils expriment leurs craintes contre ce qui constitue, selon eux, "un risque majeur" pour le commerce de proximité Orcéen.

 

Pour en savoir plus, nous sommes allés consulter un expert diplômé en "Management de Centre Ville", voici sa réponse :

"S'il ("Grand Frais") se situe à proximité du centre-ville, l'apport est positif, car leur offre alimentaire en frais est complète et de qualité et de ce fait conforte l'offre commerciale de proximité.

S'il est en périphérie, il va impacter le commerce alimentaire indépendant et de ce fait déséquilibrer l'offre commercaile de proximité".

 

Situé à quelques dizaines de mètres de "Grand Frais", "Pom' Cerise" est certainement le commerce qui a le plus à craindre de l'arrivée de ce concurrent.

De "Fly" à "Grand Frais" (11) : Commerce de proximité

Pourtant, même s'il est fataliste, le discours montre que l'heure n'est pas à la résignation :

"Grand Frais, on les connaît. On sait qu'ils ont de la qualité mais nous aussi, nous avons de la qualité. 

Il est certain que nous allons souffrir dans les premiers temps mais nous avons des avantages sur eux : la quasi totalité de nos produits viennent de France, les leurs viennent d'Espagne. Nos valeurs sont l'hygiène, la qualité et l'accueil. Et puis nous réfléchissons à aller sur des terrains que "Grand Frais" n'exploite pas ou très peu, comme le Bio, par exemple".

 

Du côté de "Mon détour chez Flo", la nouvelle boulangerie (excellente au demeurant), on est soulagé que "Grand Frais" ait finalement renoncé à ouvrir un rayon boulangerie.

 

Faute de temps, nous n'avons pas pu rencontrer les autres commerçants du quartier (et du reste de la ville) mais cet espace leur est dédié et nous donnerons la parole à tous ceux qui veulent la prendre.

Si l'on peut effectivement redouter que "Grand Frais" va impacter, d'une manière ou d'une autre, le commerce de proximité, il faut aussi reconnaître qu'il va répondre à des attentes sur le quartier de Mondétour.

 

Peut-être aurait-il fallu réfléchir, quand cela était encore possible, à la redynamisation de l'offre commerciale sur Mondétour (Marché nocturne, supérette) ?

En ne le faisant pas, ou en pensant qu'on avait le temps pour le faire, a été créé un vide qui ne demandait qu'à être comblé.

Pour consulter l'article suivant :

Pour Orsay en Action,

Jean-Christophe Péral

orsay91400@free.fr

06 60 93 52 22

De "Fly" à "Grand Frais" (11) : Commerce de proximité

Partager cet article

Repost 0

commentaires

arbane 06/10/2016 18:28

J'habite a 50 metre de l'endroit en question et une chose dont personne ne parle c'est la limite de saturation de la circulation. Avec des dizaines de voitures en plus aux heures de pointes clients de grand frais l'acces a la N118 et les rue donnants sur Orsay, Les Ulis et courtaboeuf vont etre totalement bouchées. Pour les gens qui sont obligés de passer là ca va les raprocher du periph parisien.

Orsay en Action 10/10/2016 18:42

Pour Anonyme. Je partage votre raisonnement mais il faut reconnaître que le problème se posera aussi avec l’installation de Grand Frais. L'enseigne espère 1000 clients jours. On peut raisonnablement penser que le pic d'affluence sera sur la tranche 17h00-20h00. S'il y a ne serait qu'un tiers des clients (333) qui vient sur cette tranche, on aura plus de 650 voitures ( chaque voiture compte double puisqu'elle vient et repart quelques minutes plus tard) sur cette tranche horaire. Soit 200 voitures de plus par heure aux heures de pointe du soir. C'est plus que les logements mais cela n'impactera pas les heures de pointe du matin. Bref, j'ai bien peur que sur ce point-là, les nuisances occasionnées par les deux options se valent. Bien cordialement, Jean-Christophe Péral

Anonyme 10/10/2016 18:32

Oui enfin si on construit 200 logements dans la zone, cela va aussi rajouter un peu de circulation aux heures de pointes, car les gens habitants dans ces logements vont aussi rentrer/partir du travail à ces heures là. Et je dirais en m’avançant un peu qu'on pourra compter en moyenne entre 0.5 et 1 voiture par logement, soit 100-200 voitures de plus en heures de pointes...

stableaux 04/10/2016 18:35

Il n'y as qu'un seul commençant qui se plaint, nous avons récupéré un boucher Halal et pour ma part je n'y mets pas les pieds ! En parlant avec les personnes de Mondetour pas grand monde y mettent les pieds !!!! À la place du docteur Berdugo vous allez installer un Kebab ????

Orsay en Action 04/10/2016 18:41

Comme je l'ai écrit dans l'article, je n'ai pas eu le temps d'aller interroger tous les commerçants. Je le ferai dès que j'aurai un peu de temps devant moi.

Prochains rendez-vous

 

 

Vendredi 6 octobre

à 8h30

 

Café l'Aquarelle, rue de Paris

(en face de la poste)

 

Venez petit-déjeuner avec nous

 

      --------------------

Petits déjeuners suivants :

 

Vendredi 03 novembre

Vendredi 1er décembre

Recherche