Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 21:09
Le Conseil municipal vote 200 logements à la place de Fly

Comme annoncé dans le bulletin municipal (Page 4 du magazine de mars 2016),

le Conseil municipal du 17 mai 2016 a voté le "lancement de la procédure de déclaration d'utilité publique (DUP) sur le secteur dit de la Cyprenne (Fly) en vue de la réalisation d'une opération d'aménagement mixte". 

Cliquer sur le lien pour lire la délibération complète

Cette procédure, si elle est validée par le Préfet de l'Essonne (et d'après les informations que nous avons, elle le sera), a plusieurs objectifs et plus particulièrement celui-ci, qui donne des exemples de ce que le programme permettrait de faire :

Le Conseil municipal vote 200 logements à la place de Fly

mais également celui-ci, qui donne la figure imposée du programme.

Pourquoi parlons nous de "figure imposée" ? Parce que c'est sur cet argument que repose toute la justification de la démarche.

Le Conseil municipal vote 200 logements à la place de Fly

Ce que les Orcéens, et les habitants du quartier de Mondétour en particulier, doivent savoir réèllement, c'est qu'aujourd'hui le terrain principal de l'opération appartient à la société Grand Frais.

 

Le seule façon de pouvoir y créér des services comme une crèche ou une maison médicale est d'exproprier Grand Frais.

 

La seule façon de pouvoir exproprier Grand Frais est d'obtenir une déclaration d'utilité publique (DUP) de la zone concernée

 

La seule façon de pouvoir obtenir une DUP (et de financer la construction des services) est de s'engager à inclure dans le projet la création d'environ 200 logements.

 

Le choix qui s'offre à nous est donc binaire.

Soit nous laissons Grand Frais s'installer, soit nous les exproprions pour construire 200 logements et voir, en fonction des prévisions des coûts et des marges, ce que nous pouvons ajouter comme services dans l'opération (il y a plus de chances, par exemple, que ce soit EPHAD ou crèche ou maison médicale que EPHAD et crèche et maison médicale) .

 

Reste à savoir si ce choix s'offira réèllement à nous.

A ce jour le projet prévoit bien une "large concertation" mais aucune consultation.

 

C'est pourtant ce que nous souhaitons pour ce dossier.

Et c'est ce à quoi nous allons nous atteler, afin que, quel qu'il soit, l'avis des Orcéens prime sur celui de ceux qui les dirigent.

 

A très bientôt donc.

 

Jean-Christophe Péral pour "Orsay en Action"

orsay91400@free.fr

06 60 93 52 22

 

Published by Orsay en Action - dans Urbanisme
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 21:06
Published by Orsay en Action - dans Santé
commenter cet article
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 09:41
Un nouveau boulanger à Mondétour

Dans une semaine jour pour jour, Mondétour accueillera son nouveau boulanger.

 

Il s'agit de Florent Cotton. Ce nom ne vous est peut-être pas inconnu, et pour cause, Florent a grandi à Mondétour où ses parents résident depuis près de 25 ans.

 

Attention! Il faudra changer nos habitudes car la boulangerie ne sera plus ouverte le lundi mais le mardi.

 

On profite de l'occasion pour remercier Monsieur et Madame Fermin et leur souhaiter plein de bonnes choses pour leur nouvelle vie.

 

Jean-Christophe Péral

orsay91400@free.fr

 

14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 00:06
Le projet de centre ville lancé en petit comité

Retour mitigé sur la première réunion dite de "concertation" au sujet du centre-ville d'Orsay. Très peu de personnes présentes (60 exactement en comptant les élus, les intervenants, le personnel de la mairie et tous les "habitués" de ce genre de réunion). Trois ou quatre commerçants seulement dont 2 agents immobiliers! 

Une agence d'urbanisme qui travaille depuis des mois sur le projet "en toute discrétion"

Dès le début de la réunion, on apprend, par le responsable de l'agence d'urbanisme et de paysage mandatée par la mairie, que celle-ci travaille "depuis des mois" et "en toute discrétion" sur le projet de centre ville à Orsay

Ainsi, comme il est dit dans le bulletin municipal (pages 4 et 5 du numéro d'avril) et sous-entendu sur le site de l'AME (l'agence en question), le diagnostic a été établi AVANT la concertation. On regrette que les Orcéens n'aient pas été conviés à participer au projet dès le début.

Après présentation du diagnostic, par l'agence, et du calendrier mis en place, par le Maire, la parole est donnée au public.

Parmi les sujets évoqués :

- la place du commerce dans le centre-ville, le regret de voir les petites enseignes disparaître les unes après les autres alors que fleurissent toujours les banques, agences immobilières, coiffeurs et opticiens.

- L'idée que la mairie puisse se rendre propriétaire de petites enseignes afin de diversifier l'offre.

- L'envie de faire du centre-ville un lieu de rencontre et de promenade

- La création d'une place publique fait débat (certains y voient un lieu de rencontre d'autres redoutent qu'elle puisse créer des problèmes aux heures tardives).

- Le besoin de parkings et places de stationnement

- L'envie d'une zone piétonne ou du moins "partagée"

- La disparition de la poste sous sa forme actuelle permettrait de récupérer leur parking qui n'a plus lieu d'être mais les intervenants insistent sur le fait qu'il faille maintenir l'offre

Le projet de centre ville lancé en petit comité

Le calendrier mis en place

 

Attention : les notes ont été prises "à la volée" et devront être confirmées

 

Mars-avril 2016 : Diagnostic

Mai 2016 : présentation par l'agence 3 scenarii possibles

24 mai 2016 : Réunion de travail publique autour des 3 scenarii

Automne 2016 : Choix d'un scénario et appronfondissement de celui-ci

2017 : Séléction d'un opérateur

2018 : Lancement de l'opération 

2023 : Fin des travaux

Le Maire explique qu'à chaque étape du projet il y aura des phases de concertation au sortir desquelles les décisions seront prises de continuer, modifier voire arrêter le projet.

Cependant, quand on lui pose la question de savoir si l'ensemble des Orcéens auront la possibilité de se prononcer sur la nécessité de poursuivre le projet, il nous est répondu que cette responsabilité incombe aux seuls élus.

"La concertation n'est pas de la démocratie directe"

(Réponse faite par le responsable de l'agence AME à la fin de notre intervention)

 

Lorsque la parole nous a été donnée, nous avons regretté que la concertation proposée ne soit pas représentative.

Si, au sens strict du terme il y a bien concertation, dans l'esprit nous n'y sommes pas du tout.

Oui l'information a bien été donnée dans le bulletin municipal et sur les panneaux lumineux de la ville, mais dans les faits combien d'Orcéens ont effectivement été touchés par cette information?

Le projet de centre ville lancé en petit comité

Le peu de personnes présentes à la réunion laisse à penser que les décisions seront prises sans que la grande majorité des Orcéens ne se doute qu'un projet de centre-ville est lancé.

 

Comme souvent en pareil cas, c'est seulement au début des travaux que la population risque d'en prendre connaissance. Elle n'aura alors pas d'autre choix que de se mobiliser pour s'y opposer si celui-ci ne lui convient pas.

 

Ce que nous regrettons

 

Pendant toute la réunion, nous avons eu la sensation désagréable que cette réunion avait plus pour but de valider la direction prise par l'agence et la mairie que de prendre en compte nos avis.

Citons pour preuve la "gaffe" faite par l'agence et que nous avons révélé publiquement : la mise en ligne sur leur site Internet d'une image de synthèse correspondant à ce qui pourrait être une ébauche de projet.

Le projet de centre ville lancé en petit comité

Précisons tout de suite que le Maire a aussitôt fermement désavoué l'agence pour la publication de cette image qui, selon lui, ne correspond à rien puisqu'à cette heure aucun projet n'a été étudié

 

Notons quand même sur cette image de synthèse, la disparition des maisons du vétérinaire et du commissariat. En bas à droite le projet dit du terrain Vigouroux est représenté (rappelons qu'il s'agit d'un projet privé) avec une liaison piétonne entre la rue Archangé et le boulevard Dubreuil

Ce que nous proposons

 

Nous avons déjà eu, dans des articles précédents, l'occasion d'avancer nos idées concernant le centre-ville. Nous le referons prochainement.

Certaines de nos idées peuvent rejoindre celle de l'équipe en place d'autres s'y opposer.

Mais là n'est pas l'essentiel car ni nous, ni l'équipe municipale en place, ne pouvons affirmer que nos avis sont conformes aux attentes de la population.

 

L'essentiel est que le projet, qu'il nous plaise ou non, soit choisi et validé (ou rejeté le cas échéant) par un nombre conséquent (l'idéal serait une majorité) d'Orcéens.

 

Si l'on prend le dernier exemple de consultation mis en place sur notre commune, le projet de la résidence du viaduc a été, après concertation et validation, choisi par 94 Orcéens (plus 13 élus municipaux).

94 personnes sur 16500 habitants dont 11261 inscrits sur les listes électorales.

A peine 8 pour 1000!!!!!!

 

Il nous paraît invraisemblable qu'il puisse en être de même pour le projet de centre-ville.

 

Nous proposons donc à la mairie d'organiser, le moment venu, un référendum sur le sujet.

 

Et avant de demander aux électeurs de voter pour le projet qu'ils préfèrent parmi ceux qui leur seront proposés, de poser ces deux questions en préambule :

 

Question 1 : Convenez-vous de la nécessité de faire un projet de centre-ville ?

Question 2 : Si oui, l'un de ces projets vous convient-il ?

 

C'est à ces seules conditions que nous serons en mesure d'apporter notre soutien au projet qui sera choisi.

Le cas échéant nous ferons en sorte de recueillir par nous-mêmes, l'avis des Orcéens. Et pour ce faire, nous aurons besoin du concours de toutes les personnes qui voudront s'associer à notre démarche. En clair, vous êtes tous les bienvenus.

 

Pour Orsay en Action

Jean-Christophe Péral

orsay91400@free.fr

06 60 93 52 22

 

Published by Orsay en Action
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 12:03
Le conseil départemental maintient la rénovation du collège Fleming

Il aura fallu beaucoup de temps et d'énergie pour avoir une réponse du conseil départemental concernant la programmation de la rénovation du collège Alexander Fleming.

Les fédérations de parents d'élèves ont enfin reçu début décembre un courrier sans équivoque de la part de la Vice-présidente déléguée à l'éducation, aux collèges et de l'accès au savoir.

(Passer en zoom 200% pour lire le courrier)

Merci aux élus du Conseil Départemental ainsi qu'à toutes les parties qui sont intervenues sur le dossier d'avoir œuvré pour aboutir à cette conclusion heureuse.

 

Jean-Christophe Péral

06 60 93 52 22

orsay91400@free.fr

Published by Orsay en Action
commenter cet article
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 14:29

 "Boulette" ? Punition politique ?

Ou application du programme du Front National ???

François Durovray, Président du Conseil Départemental de L'Esssonne

François Durovray, Président du Conseil Départemental de L'Esssonne

C'est bien connu, en politique, les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.
Quelques semaines avant les élections départementales de 2015, nous avions interrogé tous les candidats de notre canton sur la réhabilitation du collège Alexander Fleming.

Le collège faisait alors partie des quatre premiers établissements de l'Essonne programmés pour des "travaux de gros oeuvre" mais nous redoutions qu'un changement de majorité au sein du Conseil Départemental ne remette en cause le caractère prioritaire de cette réhabilitation.

Plafonds

Plafonds

Huisserie

Huisserie

Radiateurs

Radiateurs

A l'exception du Front National, ("Le Collège Fleming n’a pas bonne réputation… Une rénovation des bâtiments suffira-t-elle à changer son orientation politique ?"), tous les candidats de notre canton s'étaient engagés à soutenir la réhabilitation du collège.

Mieux, les deux candidats en lice au second tour avaient même inscrit cette mesure dans leurs programmes respectifs.
Malheureusement, le changement de majorité au sein du Conseil Départemental semble avoir été fatal au collège Fleming qui ne figure pas parmi les 14 collèges "en cours de programmation ou d'études (2017-2022) pour une réhabilitation ou une restructuration."
Pas plus qu'il ne figure dans la liste des 15 collèges bénéficiant d'un prêt européen pour aider à leur rénovation.

 

Officiellement nous n'avons aucune explication quant à ce déclassement.
Officieusement, la Vice-Présidente à l'éducation et aux collèges du département plaide une "boulette" de la part de ses services mais se refuse à donner une quelconque justification par écrit.
François Durovray, Président du Conseil Départemental et Caroline Parâtre, Vice-présidente aux collèges

François Durovray, Président du Conseil Départemental et Caroline Parâtre, Vice-présidente aux collèges

Alors "boulette"? 
Punition pour les Orcéens qui n'ont pas choisi d'élire un représentant de la même orientation politique que les élus de la nouvelle majorité au Conseil départemental ? 
Ou alignement sur la position du Front National pour donner des gages à ses sympathisants  ?
 
Toujours est-il qu'à une semaine des prochaines éléctions régionales, nous avons l'occasion de juger par l'exemple de la fiabilité des promesses et des slogans de campagne.
Le Conseil Départemental déprogramme la réhabilitation du Collège Fleming
 
Avant de glisser notre bulletin dans l'urne dimanche, nous souhaitons vivement que Caroline Parâtre nous dise clairement et par écrit, si le collège Alexander Fleming sera ou non intégré au programme de réhabilitation lancé par le département et daigne enfin répondre à cette lettre que deux associations de parents d'élèves du Collège lui ont envoyée il y a 10 jours.

 

Zoomer à 200% pour un affichage optimal

DERNIÈRE MINUTE

 

Les parents d'élèves du Collège Fleming ont pu joindre ce matin (30 novembre) le secrétariat de Madame Parâtre, Vice-Présidente du Conseil Départemental à l'éducation et aux collèges.

Le Conseil Départemental déprogramme la réhabilitation du Collège Fleming

Le déclassement du collège est visiblement acté puisque, selon les propos échangés de vive voix mais "trop tôt pour faire un retour écrit sur le courrier" , les travaux nécessaires à la rénovation du Collège Fleming ne figurent plus au budget mais "font l'objet d'une attention réelle".

Nos enfants qui ont à pâtir de ce déclassement et leurs parents qui ont été abusés par les engagements pris par les politiques apprécieront.

 

MISE A JOUR 1ER DECEMBRE

 

Le Président du Conseil Départemental a donné une première réponse sur Twitter

A lire de bas en haut

A lire de bas en haut

On notera

1) La confirmation que le calendrier concernant la rénovation du collège n'est PLUS arrêté (rappelons qu'il l'était avant les élections départementales).

 

2) Qu'un courrier de réponse est en cours de rédaction. On espère que la rédaction arrivera à son terme avant les élections régionales.

 

3) Qu'il a fallu la publication d'un communiqué de presse de notre part et la demande du GIPEF (Fédération de parents d'élèves) d'inscrire la question à l'ordre du jour du prochain Conseil d'Administration du collège pour que la position du Conseil Départemental passe en 24 heures de "trop tôt pour vous répondre" à "un courrier de réponse est en cours de rédaction".

 

4) La confirmation de l'urgence d'une réhabilitation. Mais ça on le savait déjà puisque les candidats aux élections départementales de mars dernier avaient fait ce même diagnostic dans leurs programmes respectifs.

 

5) Que la Fédération de parents d'élèves auquel le Président du Conseil Départemental a voulu répondre est le GIPEF () et non le GIEPEF.

Jean-Christophe Péral

 

orsay91400@free.fr

 

Published by Orsay et Rien d'Autre
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 13:06

A 10 ans, Gabriel s'annonce comme l'un des plus grands espoirs de sa génération dans le domaine des sports mécaniques. Malheureusement, faute de moyens, il risque d'être obligé de mettre prématurément un terme à sa carrière.

Et si on aidait le futur Alonso ?

Aujourd'hui, un élan de solidarité est en train de se développer autour de lui.

Alors si vous voulez participer ou simplement relayer cette information pour l'aider à poursuivre son rêve, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant :

Published by Jean-Christophe Péral - dans Sport
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 23:50

Les deux prochains dimanches, les plus motivés d'entre nous se rendront aux urnes et les plus motivés parmi les plus motivés iront même jusqu'à y glisser autre chose qu'un bulletin blanc.

Elections départementales 2015 (1/7) - Les enjeux pour Orsay

Même si les prérogatives des futurs conseillers départementaux ne seront pas définies avant plusieurs semaines - oui c'est la nouveauté du scrutin : on vote d'abord, on nous dira pourquoi on a voté après - Le choix qui nous est proposé aura forcément des incidences sur notre commune.

Surtout, la baisse des subventions de l'Etat aux collectivités locales aura des répercussions importantes sur le budget du département, ce qui amènera immanquablement nos élus à hiérarchiser leurs priorités.

Les programmes des candidats indiquant avant tout les projets et objectifs de leurs formations politiques pour le département, il était bon de leur faire préciser leurs positions sur des sujets qui concernent directement les Orcéens.

Il a donc été proposé à chacun de répondre à 5 questions concrètes sur notre commune. Les voici accompagnées de quelques explications sur la nécessité de les poser.

1) Au sein de votre binôme, quel sera le conseiller départemental référent pour la ville d'Orsay ou du moins le principal interlocuteur pour les Orcéens ?

Elections départementales 2015 (1/7) - Les enjeux pour Orsay

Les conseillers départementaux remplacent les conseillers généraux.

La nouveauté est que l'on vote désormais pour un binôme (deux élus).

Les cantons, quant à eux, ont été redécoupés et le nôtre regroupe trois villes : Orsay, Igny et Palaiseau.

Parmi les candidats en lice, certains binômes ne comportent pas d'Orcéens.

2) Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à soutenir le Maire d'Orsay dans chacune de ses demandes de subvention auprès du Conseil Général ?

Elections départementales 2015 (1/7) - Les enjeux pour Orsay

La quasi-totalité des subventions que demande un maire lui est généralement accordé. Il s'agit principalement, comme pour les contrats départementaux, de dossiers remplis par la mairie et dont chaque commune peut bénéficier.

Mais pour le cas où notre maire ne serait plus conseiller départemental, il est important de savoir, pour nous Orcéens, si son successeur sera pour lui un soutien ou un obstacle.

L'expérience a montré qu'il est toujours avantageux pour une ville que le Maire et le Conseiller Départemental travaillent en bonne entente.

3) Si vous êtes élu(e), vous engagez vous, pour toute la durée de votre mandat, à voter systématiquement contre (ou à défaut vous abstenir) toute augmentation des taux d'imposition départementaux, et ce, quelles que soient les directives données par votre parti politique ?

Elections départementales 2015 (1/7) - Les enjeux pour Orsay

Lors des élections, les programmes regorgent de formules toutes faites ("lutter contre la pression fiscale...") qui laissent entendre aux électeurs que les impôts n’augmenteront pas tout en laissant aux futurs élus la possibilité de voter une augmentation des taux d'imposition sans se dédire. Poser cette question de façon explicite permet de faire notifier aux candidats un engagement clair et précis.

4) Vous engagez-vous à user de votre influence pour maintenir le Collège Fleming parmi les 4 collèges prioritaires pour la programmation des travaux de gros oeuvre nécessaire à sa rénovation et faire en sorte que ces travaux soient inscrits aux prochains budgets (2016, 2017…) ?

Elections départementales 2015 (1/7) - Les enjeux pour Orsay

Tout le monde ne le sait pas : les établissements scolaires sont gérés par les collectivités locales :

Les écoles maternelles et primaires sont de la responsabilité de la mairie, les lycées de celle de la région et les collèges dépendent du département.

Les parents d'élèves ayant des enfants scolarisés à Fleming ont bien conscience que la rénovation du collège est une nécessité.

Grâce à son poste de vice-président du Conseil Général, l'élu sortant a pu peser pour que, parmi les 100 collèges de l'Essonne, Fleming fasse partie des 20 puis des 4 collèges prioritaires.

Cela a été acté au budget 2015 mais nous n'avons aucune garantie pour les budgets suivants.

On peut surtout redouter qu'en cas de changement de majorité au Conseil Départemental, le programme soit remis en cause au profit de collèges soutenus par des élus appartenant à la nouvelle majorité.

En clair, pour que notre collège reste en zone prioritaire,nous avons tout intérêt à avoir

- Des conseillers départementaux qui s'engagent sur ce point

- Des conseillers départementaux qui fassent partie de la majorité au conseil départemental

5) Citez les deux ou trois projets pour la commune d'Orsay que vous vous engagez à accompagner au cours de votre mandat si vous êtes élu(e).

Cette question permet de voir les sujets sur lesquels les candidats pensent pouvoir avoir une influence.

Vous trouverez les réponses des candidats dans les articles suivants :

Les candidats sont présentés dans le même ordre que les panneaux électoraux qui a été déterminé par tirage au sort.

Les propos des candidats sont reproduits "in extenso", y compris pour la mise en forme de leurs réponses (passages en gras par exemple).

Les liens renvoient uniquement vers les sites de campagne ou programme des candidats du canton.

A l'exception des candidats de la liste "Debout la France", les photos illustrant les réponses ont été fournies directement par les candidats.

Les candidats sont libres à tout moment de demander une modification de leurs propos ou de rajouter les précisions qu'ils souhaitent.

Pour en savoir plus sur les elections départementales, lisez cet excellent article de Jean-Michel Thénard, paru dans "Le Canard enchaîné" du 11 mars 2015.

La parole est à vous !

 

Les commentaires de chaque article vous sont ouverts pour poser vos questions aux candidats de votre choix.

Les candidats seront avisés par courriel dès qu'un commentaire les concernera.

 

NB : Le but de cette initiative citoyenne étant d'engager le dialogue avec les candidats, les commentaires sont modérés, tout propos désobligeant ou insultant ne sera pas publié.

 

Jean-Christophe Péral

 

orsay2014@free.fr

Published by Orsay et Rien d'Autre - dans Elections
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 23:43

Elections départementales mode d'emploi :

A quoi servent-elles?

Quel sera le rôle des futurs élus ?

Tout est résumé dans cet excellent article de Jean-Michel Thénard, paru dans "Le Canard enchaîné" du 11 mars 2015.

Elections départementales 2015 (2/7) - On vote pour qui, on vote pourquoi??

Cliquer sur le lien pour voir l'article en une haute définition et pouvoir zoomer dessus.

Published by Orsay et Rien d'Autre
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 23:24

 

Frédérique Dumont & Gabriel Laumosne

(Front de gauche / PCF / Parti de gauche / Ensemble des militantes et militants syndicaux, associatifs, des citoyennes et citoyens engagé-es

De gauche à droite : Jérôme Saunier, Frédérique Dumont, Gabriel Laumosne, Françoise Saint-Hilaire

De gauche à droite : Jérôme Saunier, Frédérique Dumont, Gabriel Laumosne, Françoise Saint-Hilaire

1) Au sein de votre binôme, quel sera le conseiller départemental référent pour la
ville d'Orsay ou du moins le principal interlocuteur pour les Orcéens
?

Habitant Orsay et étant investi dans les institutions de la ville, Gabriel Laumosne sera le conseiller départemental référent pour la ville d'Orsay.

2) Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à soutenir le Maire d'Orsay dans
chacune de ses demandes de subvention auprès du Conseil Général
?

Oui, il est de bon sens d'aider au mieux la population orcéenne ainsi que la mairie d'Orsay dans ses projets.

3) Si vous êtes élu(e), vous engagez vous, pour toute la durée de votre mandat,
à voter systématiquement contre (ou à défaut vous abstenir) toute
augmentation des taux d'imposition départementaux, et ce, quelles que soient
les directives données par votre parti polit
ique ?

Conformément à ce qui est écrit dans notre programme et autres papiers, il n'est pas envisageable d'augmenter la pression fiscale qui est déjà exercée sur le dos des habitants. Nous nous opposerons donc à toute augmentation des taux d'imposition départementaux. Il est possible de faire de la politique et d'avoir de nouvelles marges de manoeuvres autrement qu'en augmentant les impôts. Il suffit par exemple de voir comment le département du Val-de-Marne arrive à s'en sortir plus qu'honorablement avec des moyens toujours plus petits dûs aux politiques d'austérité.

4) Vous engagez-vous à user de votre influence pour maintenir le Collège
Fleming parmi les 4 collèges prioritaires pour la programmation des travaux de
gros oeuvre nécessaire à sa rénovation et faire en sorte que ces travaux
soient inscrits aux prochains budgets (2016, 20
17…) ?

Oui bien sûr, ce collège est un véritable atout pour notre ville et nous devons en prendre soin.

5) Citez les deux ou trois projets pour la commune d'Orsay que vous vous
engagez à accompagner au cours de votre mandat si vous êtes élu(e
).

En premier lieu, nous nous engagerons à permettre à la population orcéenne de choisir une politique correcte de gestion publique de l'eau en y mettant les moyens nécessaires. L'eau est un enjeu majeur et un bien commun qu'il est souhaitable de voir géré publiquement, en plus de l'argument économique.
Autre projet à accompagner: celui de la rénovation des bâtiments communaux afin d'améliorer leurs performances énergétiques et faire que ces bâtiments soient plus écologiquement responsables, voire à impact énergétique positif en mettant en avant l'innovation technique disponible aujourd'hui.
Enfin, il est selon nous du devoir du Département d'accompagner notre ville dans ses projets tournés vers la jeunesse et la culture. Soutenir les manifestations et les plans de prévention autour de la jeunesse est essentiel pour leur avenir ainsi que l'avenir de notre pays. Tout comme la culture qui par essence permet l'émancipation citoyenne et la pluralité de la pensée. A ces fins, il va de soi que les collectivités ainsi que les associations doivent être des interlocuteurs privilégiés qu'il faut soutenir.

Pour en savoir plus sur les candidats

La parole est à vous !

 

Les commentaires vous sont ouverts pour poser vos questions à Frédérique Dumont et Gabriel Laumosne.

Les candidats seront avisés par courriel dès qu'un commentaire les concernera.

 

NB : Le but de cette initiative citoyenne étant d'engager le dialogue avec les candidats, les commentaires sont modérés, tout propos désobligeant ou insultant ne sera pas publié.

 

Jean-Christophe Péral

 

orsay2014@free.fr

Published by Orsay et Rien d'Autre
commenter cet article